En quoi consiste le métier de marchand d’art ?

En quoi consiste le métier de marchand d’art ?

5 août 2019 0 Par Joel

Un marchand d’art, appelé aussi courtier d’art, constitue un intermédiaire entre les artistes et les acheteurs. En effet, il aide ces derniers à dénicher des collections pertinentes, en effectuant des recherches sur le marché national et international. Comme il se charge de négocier le meilleur prix avec le vendeur. Il peut jouer aussi le rôle de conseiller afin de guider ses clients dans leurs choix pour acquérir des objets originaux adaptés à leur budget.

Les prérequis pour devenir un marchand d’art

Avant de se lancer dans le métier, il faut le connaitre ses rouages et comprendre ses bases. C’est vraiment indispensable pour s’exceller dans sa fonction.

Le marchand d’art accomplie un rôle important dans la médiation entre les artistes et les autres partenaires. A savoir, les galeries, les musées, les collectionneurs et tout autre acheteur individuel potentiel. Cette fonction facilite grandement la vente des œuvres et contribue ainsi à développer la carrière de l’artiste. Pour ce faire, le futur marchand doit apprendre les bases de négociation, comme il doit se familiariser avec les techniques de valorisation d’une production artistique. Cette étape consiste à réaliser une recherche concernant l’identité d’une œuvre : son auteur, son histoire, sa valeur, etc. C’est vraiment essentiel pour réussir à aider l’artiste à vendre son produit, au meilleur prix et à convaincre un prospect de son originalité et de la valeur qui le distingue sur le marché d’art.

Concernant le type d’objet d’art à adopter comme domaine intérêt, certains marchands préfèrent travailler sur un type particulier d’objet. En effet, ce choix est plus pratique, parce qu’il est plus facile de concentrer son travail sur un domaine donné, plutôt que de choisir d’être marchand d’art pour plusieurs types d’œuvres à la fois. D’autres prérequis doivent être pris en considération afin de bien maîtriser le marché. Notamment, il faut se préparer pour constituer un réseautage de collectionneurs ou acheteurs individuels. Le futur marchand d’art doit aussi être prêt pour s’adapter aux aléas du marché : ses hauts et ses bas et à l’humeur parfois réversible de ses futurs clients.

Les principales compétences pour devenir un marchand d’art prospère

Selon pascal robaglia : un passionné d’art, notamment d’art contemporain et galeriste renommé, depuis une vingtaine d’années : la connaissance, l’originalité et la passion sont des qualités requises pour devenir un marchand d’art compétent.

Véritablement, une connaissance approfondie de ce domaine est indispensable afin de comprendre comment se passent les transactions entre les différents acteurs. En outre, ce courtier d’art doit être polyvalent concernant certaines compétences. Notamment, il doit avoir de solides connaissances en marketing artistique, en collecte de fonds et en relations publiques.

Bien qu’aucun diplôme ne soit requis pour exercer ce métier, on privilégie toujours une personne ayant un diplôme d’études postsecondaires ou supérieures en beaux-arts ou en histoire de l’art. Evidemment certains programmes demandent d’appuyer le cursus universitaire de stage, dans le but d’acquérir des compétences plus professionnelles. Pareillement, ils intègrent des cours en marketing, afin de mieux comprendre le processus de vente d’une œuvre. La passion et l’engouement pour ce métier, sont en effet des indispensables pour parvenir à réussir dans ce domaine et créer un business rentable.