Comment assurer une protection optimale des travailleurs isolés ?

Comment assurer une protection optimale des travailleurs isolés ?

20 décembre 2019 0 Par Joel

On parle de travail isolé quand un employé exécute tout seul une tâche, sans la moindre assistance pendant une longue durée. Des travailleurs isolés comme les gardiens de phare sont souvent coupés de tout contact humain, ce qui les met en sérieux danger lorsqu’ils sont victimes d’accidents. Des mesures proactives sont à prendre afin d’offrir à ces employés des conditions de travail optimales.

La protection des travailleurs isolés pour prévenir les risques

Au cours des dernières années, les entreprises se sont montrées soucieuses vis-à-vis des menaces potentielles qui pèsent sur leurs employés. Après plusieurs recherches, elles ont trouvé une solution efficace qui est la protection du travailleur isolé ou PTI. Appelé également Dispositif d’Alerte pour Travailleurs Isolés ou DATI, ce dispositif sert à contacter rapidement de l’aide extérieure en cas de situation anormale ressentie par le travailleur isolé.

De manière plus précise, il émet un signal d’alarme qui avertit les secours les plus proches de la personne en détresse. Afin de faire preuve de plus de flexibilité, le PTI peut être utilisé de manière volontaire en appuyant sur un bouton tout comme il peut être enclenché automatiquement.

On note que le gage de sécurité apporté par ce système de protection permet également d’optimiser la productivité des employés. En effet, ces derniers peuvent sereinement exécuter leurs tâches, car ils savent qu’ils disposent d’un moyen pour appeler de l’aide en cas de complications. Le PTI est également intéressant du point de vue des sociétés en raison de son faible prix, mais qui assure pourtant une meilleure qualité de travail.

Protéger l’employé isolé au moyen d’une prévention médicale

Chaque travailleur peut avoir une ou plusieurs pathologies qui pourraient brusquement apparaître et troubler la poursuite de son activité professionnelle. Ainsi, il est capital d’effectuer un dépistage afin de prévenir des crises cardiaques ou d’angoisse.

Si c’est réellement le cas, l’entreprise ne doit pas assigner la personne concernée à un poste isolé. De même, les employés qui consomment excessivement de l’alcool et/ou de la drogue ne doivent pas travailler de manière isolée.

Mettre en place une prévention individuelle pour mieux protéger les travailleurs isolés

Avant même que la personne ne commence le moindre travail, il faut bien connaître la limite de ses compétences par rapport à un dysfonctionnement. La communication des conduites à adopter doit se faire de manière précise et uniforme pour que tout le monde puisse pleinement en prendre conscience.

Des séances de formation individuelle doivent également être prévues afin de s’assurer que chaque employé sache mieux gérer les situations de stress et de conflits. Il est aussi important que les travailleurs maîtrisent les méthodes de télécommunication pour joindre rapidement les services compétents en cas de danger.

Même s’il existe des méthodes d’alerte performantes comme le PTI, il peut arriver qu’elles présentent des lacunes qui les empêchent de protéger le travailleur isolé. De ce fait, il est conseillé de prévoir une surveillance à distance qui se fait de manière régulière afin de détecter rapidement toute forme d’anomalie.