Les clés d’or pour réussir son isolation thermique

Les clés d’or pour réussir son isolation thermique

16 mai 2020 0 Par Joel

L’isolation thermique est un projet très rentable et efficace contre les déperditions de chaleur. Découvrez dans cet article les clés d’une bonne isolation thermique.

Les règles d’or pour réussir son isolation thermique reposent sur la résistance thermique de l’isolant, l’étanchéité de l’air, la ventilation efficace et la qualité de la pose. La performance d’un isolant thermique est un critère important pour réussir son installation thermique. Ce projet rentable vous permet de minimiser au maximum votre consommation d’énergie comme les chauffages et les climatiseurs. Par conséquent, vous vous retrouvez avec des factures énergétiques beaucoup plus faibles que d’habitude.

Le choix de l’isolant thermique

La condition d’une bonne installation thermique est l’utilisation d’un isolant performant et efficace qui doit offrir une forte résistance thermique. Plus la résistance thermique ‘un matériau est élevée, moins il y aura besoin de consommer de l’énergie. Et par conséquent, une énergie qui n’est pas consommée est une énergie qui ne pollue pas l’environnement et ne vous coûte rien. Il existe dans le marché des isolants minéraux, synthétiques, naturels, thermo-réflecteurs et de nouvelles générations. Selon la partie de l’habitation à isoler certains matériaux seront plus adaptés que d’autres.  En effet, en ce qui concerne l’isolation des murs, de la toiture, des combles et du plafond, il est préférable d’utiliser le verre cellulaire et la laine de roche. Pour le sol, le polystyrène, les thermo-réflecteurs et l’ouate cellulose.

L’étanchéité à l’air pour une bonne isolation thermique

L’étanchéité à l’air d’un bâtiment consiste à sa sensibilité vis-à-vis des fuites et des infiltrations d’air parasites. Pour réussir l’objectif d’étanchéité à l’air de votre projet, il est nécessaire de réussir une isolation thermique efficace. En effet, une paroi non étanche à l’air est synonyme d’un inconfort intérieur ainsi qu’une très forte consommation d’énergie. Les fuites d’air génèrent des ponts thermiques qui rendent le chauffage du bâtiment difficile. C’est pour unique raison, il est indispensable de concevoir un bâtiment parfaitement isolé avec une étanchéité à l’air de qualité. Pour se faire, il faut maîtriser les flux et les infiltrations d’air parasites par l’installation d’une isolation thermique dans les parois et les éléments de construction entre eux. De plus, vous pouvez aussi installer un système de pare vapeur pour un résultat efficace qui assure à la fois l’étanchéité à la vapeur d’eau et à l’air.

Isolation réussie est accompagnée d’une ventilation efficace

Pour réussir son projet d’isolation thermique, il est important de penser à la ventilation. Elle a pour but d’évacuer l’humidité et la pollution intérieure afin de garantir une bonne hygiène des lieux et la santé des occupants. En effet, une bonne ventilation est primordiale pour assurer un renouvellement de l’air hygiénique et par conséquent, un habitat sain. Pour que la ventilation soit efficace, il est essentiel d’installer un système de ventilation performant comme une ventilation VMC simple ou double flux ou un système asservi à la présence ou à la qualité de l’air. Pour réussir son isolation thermique, optez pour un système dont l’efficacité de l’échangeur est supérieure à 80% avec des ventilateurs très puissants à faible consommation électrique.