Quel diplôme pour moniteur auto école ?

Quel diplôme pour moniteur auto école ?

27 janvier 2020 0 Par Joel

Comment devenir moniteur auto école ?

Un moniteur d’auto-école est une personne chargée de donner des cours pratiques et théoriques de la conduite d’une voiture. Généralement, la partie pratique se déroule au moment de leçons individuelles. Un tel métier nécessite de la pédagogie et de la patience comme tout autre métier de l’enseignants. Dans cette série d’article, nous allons vous présenter les conditions pour devenir un moniteur auto-école.

Les raisons poussant à devenir moniteur auto école

Plusieurs personnes pensent que devenir moniteur auto école est un travail sans stress, très cool qui permet de ne pas s’enfermer dans un bureau. Mais rappelez-vous que c’est un métier qui joue un rôle important dans la société : donner des cours de conduite aux gens afin d’avoir leurs permis, les amener à respecter les codes routiers en toute sécurité… C’est une grande responsabilité.

Pour cela, un enseignant d’auto-école doit avoir un excellent contact humain, être un excellent pédagogue, très patient, et avoir toujours en tête l’objectif prioritaire d’un moniteur qui est de former de meilleurs conducteurs. Si vous souhaitez embrasser la profession de moniteur d’auto-école pour devenir riche, cela peut être possible. Car le salaire tourne autour du SMIC en début de carrière, mais en fonction du temps, votre salaire peut connaitre d’augmentation.

Les conditions pour devenir moniteur auto école

Pour devenir moniteur auto école, vous devez respecter certaines conditions. Il faudra :

  • Avoir 20 ans révolu;
  • Obtenir son permis B depuis au moins deux ans ;
  • Être titulaire de BEPECASER ou avoir un diplôme équivalent ;
  • Avoir un casier judiciaire vierge. Autrement dit, vous ne devez pas avoir à faire à la justice. Ne pas commettre de délits d’atteinte aux personnes, pas de délits au code de route, de code de santé et au code de travail.

Mais avant la nouvelle règlementation, pour devenir un moniteur d’auto-école, il est primordial d’obtenir d’abord le CC ECSR qui est le certificat de compétence professionnelles d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière. C’est un diplôme qui remplace celui cité un peu plus haut.

L’obtention du CC ESCR ne nécessite aucun niveau de diplôme, si vous avez un niveau de Bac+2 vous aurez ce titre professionnel. Mais pour obtenir ce titre, vous devez passer l’examen de CCP et de CCP2 avec succès après 910 heures de cours et de 280 heures de stage. L’examen se fait en deux étapes, vous passerez d’abord une épreuve écrite puis après celle orale. Si vous réussissez à ces épreuves, vous aurez accès aux épreuves théoriques et pratiques. En ce qui concerne le coût de la formation, tout dépend de l’établissement dans laquelle vous êtes inscrit.

L’évolution de carrière d’un moniteur d’auto-école

Après 3800 heures de travail ou deux ans d’expériences, le moniteur d’auto-école peut s’installer comme un exploitant d’auto-école. Aussi, vous pouvez devenir animateurs de stages ou formateur d’enseignants de la conduite réservés aux conducteurs en infraction. Et pour cela, vous devez avoir le BAFM (brevet d’aptitude à la formation des moniteurs). Outre ce diplôme, vous pouvez aussi devenir inspecteur du permis de conduite au bout d’un certain nombre d’années.