Perte de cheveux : quels sont les traitements possibles ?

Perte de cheveux : quels sont les traitements possibles ?

27 mars 2019 0 Par José

De nombreuses raisons sont à l’origine de la perte de cheveux. Elles peuvent être aussi bien génétiques que mécaniques ou chimiques. Dans certains cas, il est possible d’y remédier, certaines fois, non. Dans tous les cas, l’alopécie est une cause d’inquiétude pour les personnes qui en sont victimes.

Pourquoi perd-on ses cheveux ?

Les facteurs pouvant mener à la perte de cheveux sont nombreux. Dans certains cas, la situation peut être inversée par la prise d’un complément alimentaire pour la pousse des cheveux. Par contre, certaines causes de la chute des cheveux ne permettent pas une repousse. La perte de cheveux peut être d’origine génétique (alopécie androgénique). Cette forme de perte de cheveux touche plus les hommes, mais également les femmes dans une moindre mesure. Elle mène progressivement à la calvitie. La prise de certains médicaments peut aussi favoriser la chute temporaire des cheveux, au même titre que le stress et la grossesse. Certaines pathologies auto-immunes peuvent également favoriser la chute des cheveux. Cela conduit notamment au phénomène que l’on appelle « pelade », pour laquelle seulement quelques endroits du cuir chevelu se retrouvent dégarnis. La situation peut, toutefois, dans ce cas, s’inverser. Enfin, l’alopécie cicatricielle se manifeste par l’apparition de zones cicatricielles sur le cuir chevelu à cause de la prolifération de champignons. Dans ce cas, la repousse des cheveux n’est plus possible.

Le complément alimentaire pousse cheveux parmi les traitements les plus appropriés en cas de perte de cheveux

Il existe plusieurs solutions adaptées à la perte de cheveux. Si la repousse des cheveux est encore envisageable, notamment lorsque la cause tient à la fatigue, au stress ou est le résultat d’une période post-partum, la perte de cheveux reste passagère et la prise d’un complément alimentaire pour la pousse des cheveux riche en zinc et en vitamines B est efficace. Certains médicaments sont également prescrits par les médecins pour favoriser la repousse. Dans le cas d’une pelade, une thérapie spécifique, la corticothérapie, peut être prescrite par le médecin. Toutefois, cette forme de thérapie est réservée aux formes les plus graves de chute de cheveux. D’ailleurs, dans les cas les plus difficiles pour lesquels la possibilité de repousse est difficile à envisager, la greffe de cheveux sera la solution la mieux appropriée.

La prévention, plus que le traitement ?

Il est possible de prévenir la chute de cheveux. Ce serait même une bien meilleure solution que de devoir traiter le phénomène après qu’il se soit manifesté. Quelques habitudes quotidiennes peuvent suffire à enrayer une bonne partie du risque de chute de cheveux. Tout d’abord, la prise de compléments alimentaires riches en vitamine B et en zinc peut aider à renforcer les racines des cheveux. Une alimentation riche en fer, en zinc, en vitamines B2, en cuivre et silicium, contribue également à la préservation des cheveux contre la chute. Il faut également savoir que certains produits cosmétiques capillaires comme la teinture, les shampooings secs, de même que certains gels et laques favorisent la perte des cheveux. Il est plus conseillé d’utiliser un shampooing doux. Le massage du cuir chevelu doit également figurer parmi les gestes quotidiens, pour fortifier le follicule pileux.