Le lien entre grossiste en cigarette électronique et l’état du marché de la vape

Le lien entre grossiste en cigarette électronique et l’état du marché de la vape

30 octobre 2019 0 Par Joel

La cigarette électronique a fait son entrée en France il y a presque une décennie. Au départ, la vape était considérée comme une simple curiosité. Et seule une poignée de personnes curieuse s’y adonnait. Mais ce sont principalement les fumeurs souhaitant effectuer un sevrage tabagique qui la choisissent. Elle est aujourd’hui un produit de consommation très populaire. En particulier du fait que l’on puisse effectuer des économies grâce à elle. Mais si la e-cigarette a du succès, c’est aussi en grande partie grâce aux fournisseurs. Ces derniers deviennent de plus en plus accessibles aux commerçants de vapoteuses et aux buralistes. Dans cet article, on vous explique le lien et l’importance d’un grossiste d’e-cigarette et l’état du marché de la vape.

La cigarette électronique : une arrivée promue par les grossistes à ses débuts

Avant que la vape prenne progressivement la place de la cigarette classique, son adoption a été une rude épreuve. En effet, les consommateurs n’étaient pas attirés directement par ce nouveau produit à ses débuts. Considérées comme étant « trop geek », ou « différent de la cigarette ordinaire », la vape intéressait peu à l’époque. En particulier les fumeurs qui sont assez difficiles à convaincre. Mais suite à de nombreuses circonstances, la vape est devenue l’alternative idéale pour ses consommateurs. Et les boutiques de cigarette électronique deviennent populaires. Ces dernières proposent d’ailleurs des matériels de base qui conviennent à tous ceux qui veulent s’essayer à la vape. Mais si ces boutiques sont en mesures de proposer ces matériels, c’est bien grâce aux grossistes en cigarette électronique. À l’instar d’ADNS grossiste, ces derniers proposent un large choix de produit, ce qui favorise les consommateurs à s’initier à la vape.

L’état actuel du marché de la vape : un bilan très positif

Nous sommes bientôt en 2020 et le marché de la vape affiche toujours un bilan positif. Cependant, quelques événements ont engendré des ralentissements sur les ventes de e-cigarettes. C’est surtout en lien avec les restrictions de la e-cigarette aux USA qui s’est répercuté sur le marché français. Mais ces ralentissements demeurent passagères. Et le marché de la vape reprend de sa superbe vers la fin de l’année et les ventes se multiplient. D’ailleurs, les économistes estiment que le marché de la vape va bientôt peser un milliard d’euros d’ici 2021. Et si la vape est un marché en plein essor, c’est aussi en raison de nombreux autres facteurs. Ce qui fait que pour un grossiste en cigarette électronique, les ventes battent ainsi leur plein. Voilà les raisons.

         L’augmentation du prix du tabac pour grand-chose

Depuis 2016, les ventes de cigarette classique sont en chute libre. Cela fait partie de la politique de l’état visant à réduire le taux de tabagisme de la population. Donc, en augmentant le prix du tabac, de moins en moins de personnes persistent à fumer. À la place, ce sera vers la cigarette électronique que ces derniers vont se tourner. La vape leur permet de ressentir les mêmes sensations qu’une cigarette ordinaire, mais tout en étant une consommation plus saine. De plus, à 10 euros le paquet, il ne faudra pas moins de 200 euros au minimum pour un fumeur régulier pour sa consommation. Or, avec une vapoteuse, il suffit d’une cinquantaine d’euros pour combler son besoin en nicotine sur le mois. D’ailleurs, les grossistes en cigarette électronique proposent aux commerces des matériels pouvant répliquer la cigarette classique. Ces derniers ont un grand succès auprès des fumeurs qui souhaitent arrêter.

         Le renforcement des restrictions sur l’utilisation du tabac

Mais si la vape rencontre un franc succès, c’est aussi en raison des restrictions de la cigarette classique. En effet, dans tous les endroits couverts, on n’a plus le droit d’utiliser la cigarette électronique. Donc, fini la cigarette dans les bars et les restaurants. Cela vaut également dans certains endroits publics comme les parcs ou la plage. En bref, une vie bien difficile pour les fumeurs. Quoique le gouvernement impose les mêmes restrictions à la vape, cette dernière reste assez tolérée. De plus, il existe aujourd’hui des matériels de vape assez discrète que l’on peut emmener partout avec soi. Il s’agit des modèles miniatures de cigarette électronique que l’on appelle Pod. Ils ont un grand succès auprès des vapoteurs et bien évidemment, auprès des boutiques de vape également. Les grossistes comme ADNS proposent à des tarifs négociés pour les professionnels. Ce qui rend ce matériel plus accessible.

         Des matériels de plus en plus accessibles

Si la vapoteuse rencontre aussi un succès, c’est parce que les matériels de vape deviennent de plus en plus accessibles. Pas uniquement en matière de prix, mais aussi en matière d’utilisation. En effet, la e-cig a beau être appelée cigarette électronique, elle reste différente de son homologue traditionnelle. La vape permet de consommer du e-liquide qui est la cartouche de la e-cigarette. C’est d’ailleurs ce qui la rend plus intéressante d’un point de vue de santé. Il y a absence de combustion, ce qui fait que la vape est beaucoup plus légère que sa version classique. Mais pour que la e-cig soit confortable, il faut la paramétrer de la bonne manière. Ce qui n’est pas toujours évident pour un vapoteur. Heureusement, les fournisseurs comme ADNS grossiste en cigarette électronique proposent des matériels à destination des vapoteurs débutants. Le groupe s’adapte aux demandes des boutiques qui cherchent à atteindre ces vapoteurs.

Les aides du gouvernement pour les buralistes

Les ventes se multiplient dans l’hexagone et les fumeurs commencent de plus en plus à s’ouvrir à la vape. De plus, les buralistes deviennent aujourd’hui commerçants de e-cigarette grâce aux différentes aides de l’état. Ces derniers sont contraints de se lancer dans le commerce de cigarette électronique pour pouvoir continuer leur activité. Le gouvernement a préparé une allocation de pas moins de 80 millions d’euros pour aider ce type de commerce à se diversifier. Donc, les buralistes peuvent désormais se tourner vers un grossiste en cigarette électronique pour s’approvisionner en matériel de vape. D’ailleurs, un spécialiste comme ADNS saura donner des conseils sur le choix de matériel d’e-cigarette et d’e-liquide pour les aider. En bref, les fournisseurs jouent donc un rôle important dans le développement du marché de la vape.