Le fonctionnement d’un moteur diesel

Le fonctionnement d’un moteur diesel

23 février 2020 Non Par Amine

Le moteur diesel est beaucoup plus robuste par rapport à la motorisation à essence. Il consomme 15 % moins de carburant, et le gasoil coûte moins cher que les sans-plombs. De plus, la durée de vie d’un moteur diesel est deux fois plus que le moteur à essence. Voyons un à un toutes les particularités de cette motorisation.

L’allumage

L’allumage du carburant constitue l’une des principales différences entre un moteur diesel et un moteur à essence. Pour l’essence, le mélange air/carburant est enflammé par une étincelle produite par la bougie d’allumage. Dans un moteur diesel, le carburant s’auto-enflamme grâce à la température élevée obtenue par un fort taux de compression. C’est à cause de cette particularité que le moteur à gasoil est aussi appelé « moteur à allumage par compression ». À noter que la compression d’un diesel est de 20:1 contre 9:1 pour l’essence.

Fonctionnement du moteur

  • Le moteur diesel fonctionne aussi sur un cycle à quatre temps. Pendant la phase d’admission, le diesel attire la même quantité d’air. Ce dernier entre par l’orifice d’entrée ouverte et fermée par la soupape d’admission (il ne comporte ni vanne papillon ni carburateur).
  • Pendant cette phase, le piston descend et la voie d’entrée de la vanne se ferme. Puis, le piston remonte, provoquant la compression de l’air à une vingtième de son volume. C’est la phase de compression.
  • Arrive la phase d’injection où une quantité précise de gasoil est administrée dans la chambre de combustion par l’injecteur. Le mélange air comprimé et carburant forme un mélange instable qui s’enflamme et produit de l’énergie. La force produite plus l’expansion de gaz de combustion repousse le piston vers le bas en entrainant le vilebrequin. C’est le temps moteur. Le remplacement d’injecteur est un des entretiens à prévoir lors d’une baisse de puissance du moteur. Sur Mecagoo.com, vous trouverez un mécanicien fiable qui s’occupe du remplacement d’injecteur à un prix compétitif.
  • La phase d’échappement correspond au déplacement du cylindre et à l’ouverture de la soupape d’échappement. Le gaz est évacué et le moteur est prêt à relancer le processus.

Démarrage du diesel

Un moteur électrique auxiliaire est chargé de commencer le cycle d’allumage par une compression. Toutefois, les moteurs diesels ont une difficulté à démarrer à froid. La bougie de préchauffage est conçue pour remédier à ce problème. Il s’agit de petits radiateurs électriques qui permettent de faire monter la température dans la chambre de combustion pour enflammer le carburant.

Sans la bougie de préchauffage, le démarrage en temps froid est impossible. Elle joue aussi un rôle écologique. En effet, si la température n’est pas suffisamment élevée, une grande partie du carburant ne sera pas brûlée complètement. Celle-ci va ensuite se répandre dans l’air via la ligne d’échappement. Cela peut provoquer une usure rapide du filtre à particule. En cas de problème d’allumage, il faut vérifier un à un les bougies contenues destinées à chaque cylindre.

Contrôle de vitesse

L’arrivée d’air du moteur diesel n’est pas étranglée comme celle du moteur à essence. Ceci explique le fait que la quantité d’air aspiré est toujours le même, quelle que soit la vitesse de moteur. Pour le diesel, le régime moteur dépend de la quantité de carburant injecté dans la chambre de combustion. Pour lui, le système de dosage de l’injection de carburant est relié à la pédale d’accélérateur.