Attention aux crédits auto des concessionnaires

Attention aux crédits auto des concessionnaires

24 juillet 2020 0 Par Sarah

Envie de changer votre vieille voiture contre les nouvelles gammes proposées par les grandes marques, électriques, hybrides ou mécaniques classiques ? Pour financer votre achat, les crédits à la consommation sont les meilleures alternatives. Vous payez ainsi cash votre bien, ce qui vous apportera un meilleur confort et de liberté sur la route. Attention toutefois, outre les banques, les concessionnaires peuvent aussi proposer des crédits auto.

 

Les offres des concessionnaires

Les offres de crédit des concessionnaires peuvent, aux primes abords, ressembler à celles des banques belges. C’est un crédit auto sur 10 ou 20 ans en fonction de vos envies et de vos possibilités, conseillés notamment par votre agence de comptabilité à Ixelles en Belgique. Vous aurez des mensualités à respecter. Ce qui vous permettra d’échelonner le payement de votre bolide sur plusieurs mois.

Dans la majorité des cas, les offres de crédit auto de ce genre s’appliquent pour l’ensemble des voitures disponibles dans l’agence. L’avantage étant que vous n’aurez pas ainsi à vous lancer dans deux démarches différentes et à réunir deux dossiers pour acheter votre nouveau véhicule. Vous gagnez ainsi du temps dans la réalisation de votre projet.

À l’instar des prêts bancaires, le contrat avec le concessionnaire peut être résilié en avance sous réserve de pénalité en tout genre. Tout dépend de vos envies et encore une fois de vos possibilités financières.

 

Les inconvénients des offres de crédits auto des concessionnaires

Attention toutefois, il faudra vous méfier de ce genre d’offre. En effet, les crédits auto chez les concessionnaires cachent des vices importants, dont notamment le taux. Ne vous fiez pas à leur publicité comme quoi il s’agirait de crédit auto à 0%. La vente à perte est interdite par la loi en Belgique. Seulement, le taux pratiqué par les professionnels est caché dans les mensualités directement. Pire ! Il est généralement majoré si l’on compare avec celui des banques classiques.

Par ailleurs, si certains concessionnaires prônent la faciliter des démarches pour la demande, d’autres sont pus réticents à accorder leur confiance. Ces derniers sont plus exigeants que les banques classiques pour l’octroi d’un crédit à certains profils de clients.

 

Quelle autre alternative pour investir dans une voiture ?

Pour investir dans une voiture rapidement et simplement, le cabinet de comptabilité Ixelles conseillent les crédits auto des banques en ligne. Les établissements digitaux proposent généralement des taux plus intéressants pour le même type d’offre. Et les démarches pour y accéder sont plus faciles. Il suffit de quelques clics sur les plateformes dédiées des banques.

Mais attention, vous ne devez pas choisir votre emprunt aux hasards, quand bien même les crédits affectés de ce type couteraient moins cher. Une simulation et un comparatif des offres sont de mise pour assurer la réussite de votre demande d’emprunt et minimiser, par la même occasion, les risques de surendettement.

Vous êtes sans savoir également que le taux pratiqué sur un crédit auto varie selon le capital emprunté à la banque. Aussi, il est de mise de réduire le maximum possible le montant à demander. Pour ce faire, un apport personnel constitue la meilleure solution.  De l’ordre de 10 à 20% du capital nécessaire pour l’achat de votre voiture, ce dernier peut s’obtenir via un emprunt des proches, par la vente de votre ancien véhicule, ou par une donation impromptue. L’apport personnel n’est jamais obligatoire dans une demande de crédit de quelques ordres que ce soient. Néanmoins, cela peut aider à optimiser la qualité de votre profil.

Bien évidemment, si vous optez pour un crédit auto classique de ce genre, il faudra que vous constituiez deux dossiers : un pour le concessionnaire et un autre pour la banque. Vous aurez besoin de 2 assurances, de deux certificats de résidence, 2 RIB, 2 cartes d’identité, etc.